APKD[TeAm]


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 à l'approche de l'éspagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minupinu17
Master of APKD[TeAm]
Master of APKD[TeAm]
avatar

Masculin Nombre de messages : 464
Age : 31
Philosophie : Forzza TeAm Citroën ANTI MARCUS
Emploi : Etudiant (Toc d'emplois lolu)
Loisirs : Rien faire
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: à l'approche de l'éspagne   Jeu 11 Mai - 16:36


Alonso et toute l'Espagne attendent Schumacher
Et ils ne sont pas les seuls
11/05/06 13:58







Alonso en position d'observation
Chaque once de motivation supplémentaire que pourra puiser Fernando Alonso (Renault) à vouloir remporter son épreuve nationale sera nécessaire pour contrecarrer l'appétit dévorant de Michael Schumacher (Ferrari), dimanche à l'occasion du Grand Prix d'Espagne de F1.

« Ce Grand Prix à domicile est un moment unique dans la saison, plein d'émotions » souligne Alonso, grâce à qui la F1 a fait un bon en popularité auprès du public espagnol jusque-là plutôt hermétique à la discipline reine du sport automobile.

« Mes supporteurs sont tellement nombreux en Espagne qu'il est dommage qu'un seul Grand Prix y soit organisé » poursuit le plus jeune champion du monde.

Dès jeudi, alors que le week-end de Grand Prix ne commence officiellement que vendredi et que le paddock était encore désert, plus d'une centaine d'aficionados était massée devant le garage Renault où les mécanos préparaient les bolides, et scandaient "Alooonso ! Alooonso !"

Si l'avance conséquente au Championnat qu'Alonso s'est forgée en début de saison lui permet déjà de gérer sa saison et de pouvoir - pour le moment - se contenter de places d'honneurs, pour cette 6ème épreuve du Championnat du monde, sur le Circuit de Catalunya tout proche de Barcelone, il voudra néanmoins faire mieux que grappiller des points.
Ce Grand Prix fait partie des « deux ou trois courses » qui lui « tiennent à cœur », assure-t-il.

Le champion du monde se souvient que Barcelone avait marqué la fin de sa série victorieuse en 2005, le Finlandais Kimi Räikkönen imposant sa McLaren-Mercedes sans l'ombre d'une discussion alors que la Renault de l'Espagnol avait dominé les débats jusque-là.

Arrivé sur une série de trois victoires pour se faire battre devant son public en 2005, Alonso débarque au contraire cette année en Catalogne sur deux défaites face à Michael Schumacher et espère lui jouer le tour inverse.

La tâche sera cependant compliquée. Car Ferrari et son pilote vedette sont repartis le mors aux dents et prendront la piste sur la lancée de l'éclatant succès la semaine dernière au Grand Prix d'Europe sur le Nürburgring. « Parfois, ces courses qui s'enchaînent peuvent être une très bonne chose et nous permettent d'aborder la seconde course en surfant sur la vague d'optimisme », commente Schumacher.

Ils sont très attendus
« Nous voudrions répéter l'expérience des deux dernières courses - victoires à Imola et sur le Nürburgring - et je pense que nous pouvons le faire » poursuit-il avec un enthousiasme et une confiance retrouvés après la saison calvaire de 2005. « Nous devrions être en mesure de viser la victoire. »

Toutefois, si les pneus Bridgestone de Ferrari ne se montraient pas à la hauteur des Michelin, écartant de fait Schumacher de la route d'Alonso, l'Espagnol se retrouverait néanmoins face à une rude concurrence. Car le circuit de Barcelone « est le circuit que toutes les équipes connaissent le mieux dans la mesure où c'est celui qu'elles utilisent le plus en essais privés », souligne le vice-président de Mercedes Motorsport, Norbert Haug.

Ses pilotes Räikkönen et Juan Pablo Montoya, vainement en quête de victoire depuis cinq Grands Prix, seraient au premier rang des prétendants. « Durant le week-end du Nürburgring, la voiture s'est améliorée sans conteste et j'ai hâte de reprendre rapidement la piste en Espagne pour poursuivre notre recherche de vitesse », prévient Räikkönen dont la MP4-21 s'est jusque-là montrée incapable de suivre le rythme des Renault et Ferrari durant toute une course.

Par ailleurs, la Fédération internationale de l'automobile (FIA) ayant décidé de retirer sa super-licence (passeport pour rouler en F1) au Japonais Yuji Ide, c'est le Français Franck Montagny qui, comme sur le Nürburgring, pilotera la seconde Super Aguri aux côtés de Takuma Sato. Montagny enchaînera également dans deux semaines le Grand Prix de Monaco.

D'après AFP

_________________


AmL c'est toi la patate moi je suis une banane éspèce de patate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ilovescandale.skyblog.com
 
à l'approche de l'éspagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite approche de la théorie du Yin et du yang
» Intéret d'une approche géographique des populations
» Approche amérindienne...
» Première vue de la Terre lors de l'approche de Rosetta
» Fin de l'hiver, approche du printemps ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APKD[TeAm] :: Official Rallye Board :: F1-
Sauter vers: