APKD[TeAm]


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [WRC]<Accropole>Etape 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minupinu17
Master of APKD[TeAm]
Master of APKD[TeAm]
avatar

Masculin Nombre de messages : 464
Age : 31
Philosophie : Forzza TeAm Citroën ANTI MARCUS
Emploi : Etudiant (Toc d'emplois lolu)
Loisirs : Rien faire
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: [WRC]<Accropole>Etape 1   Dim 4 Juin - 22:26

L'Odyssée de Grönholm !
Acropole : 1ère étape - Le bilan 02/06/06 18:39






Grönholm termine la journée en leader.
Les progrès réalisés par Ford sont flagrants. Marcus Grönholm, au volant d'une Focus plus compétitive que jamais, a dominé cette première étape sur laquelle il s'impose sur la totalité des spéciales. Petter Solberg réalise un bon début de parcours en profitant de sa position de départ pour venir s'immiscer dans le duel opposant Grönholm et Loeb. Quant à Sébastien, contraint d'ouvrir la route, il n'a pu soutenir le rythme imposé par le Finlandais.

Ce soir, Grönholm rejoint Athènes en leader avec une avance de vingt-six secondes d'avance sur Solberg et de trente-cinq sur Loeb. Mais comme le faisait remarquer Marcus, son avance en Sardaigne au terme de la première étape était plus importante encore, et le samedi soir il était rentré à la maison… Il reste deux longues journées de course et de nombreux coups de théâtre pourraient bien venir perturber la hiérarchie actuelle.

La Focus en progrès constants
La Focus est en passe de détrôner la Xsara en performance. Marcus Grönholm démontre pour sa part qu'il pourrait être l'homme fort de la deuxième partie de saison. Toutefois, l'équipe Kronos dispose toujours d'un atout majeur : la fiabilité de ses voitures, car si la Focus est en constant progrès, elle a jusqu'alors souvent été stoppée dans son élan par divers problèmes dus à sa conception toute récente.

Comme en Sardaigne, Grönholm domine les débats et ses adversaires n'ont pas pour l'heure la possibilité de le contrer.

Mais sur un rallye aussi cassant que l'Acropole, Marcus sait que rien n'est acquis avant dimanche et l'arrivée de l'ultime secteur chronométré.

Mikko Hirvonen met lui aussi à profit la vélocité de sa Focus pour se placer derrière les trois hommes de tête. Le jeune finlandais n'a pas voulu tenter le diable et a préféré aborder cette première journée de course sur le rythme prudent qui lui avait tant réussi en Sardaigne. Mikko reconnaît qu'il va devoir toutefois augmenter le rythme s'il ne veut pas risquer de voir ses poursuivants revenir sur lui.

Journée sans encombre pour Solberg
Petter Solberg n'a qu'une idée en tête, renouer avec la victoire. Le Norvégien sait qu'il n'a rien à envier tant à Grönholm qu'à Loeb et qu'il peut raisonnablement prétendre défier ses rivaux. Mais depuis le début de saison, Petter a connu de nombreuses infortunes qui l'ont empêché de défendre pleinement ses chances.

Aujourd'hui, Solberg a connu une journée sans encombre au volant d'une Impreza qui lui donnait totale satisfaction. Seul souci, trois crevaisons qui auraient pu avoir des conséquences dramatiques, mais pour une fois la chance à souri au Norvégien. Deuxième du classement général, il ne renoncera pas à aller chercher Grönholm si le Finlandais rencontrait la moindre défaillance.



Chris Atkinson a en revanche perdu gros en début de rallye. Une casse de différentiel avant lui faisait perdre un temps considérable et lui ôte tout espoir d'aller chercher de gros points sur ce rallye.

Loeb attend son heure ?
Sa position de leader au championnat oblige Sébastien Loeb à ouvrir la route. Comme le faisait remarquer l'équipe Kronos, Seb paye la taxe du balayeur. Contraint de nettoyer la route, Sébastien perd du temps sur des spéciales recouvertes d'une couche de graviers.



Loeb occupe ce soir la 3ème place.
Toutefois, cet handicap aurait dû être gommé lors des deuxièmes passages sur les spéciales du jour, et ce ne fut pas le cas puisque Marcus devançait à nouveau Sébastien. Le pilote Kronos avouait d'ailleurs son incapacité à suivre la cadence imprimée par le pilote Ford. Troisième ce soir, Sébastien accuse un retard de trente-cinq secondes. Rien de définitif, mais si Grönholm poursuit sur ce rythme, Sébastien risque d'avoir bien du mal à combler cet écart.

Son compagnon de team, Xevi Pons, occupe ce soir la onzième place et se voit devancer par la troisième Xsara de l'équipe Kronos au volant de laquelle évolue Dani Sordo.

La belle performance de Duval François Duval a tout donné, tout tenté durant cette journée. Le Belge n'a pas hésité à pousser sa Skoda sur un terrain pourtant réputé difficile et sur lequel les autos souffrent. Mais la combativité de Duval est payante puisqu'il ramène la Fabia de l'équipe First Motorsport à la cinquième place.

Peugeot Norway en tir groupé
Les pilotes de l'équipe OMV Peugeot Norway ont connu chacun à leur tour des hauts et des bas. Mais dans l'ensemble, tant Manfred Stohl que Henning Solberg peuvent tirer un bilan positif de cette première journée de course.

Stohl occupe la sixième place avec seulement une seconde sept d'avance sur Henning Solberg, une nouvelle fois les deux hommes se voient proposer un duel fratricide. Tous deux n'auront d'autre solution que d'attaquer sur les spéciales de la deuxième étape. D'une part parce qu'ils ont Duval en point de mire à moins de dix secondes, et d'autre part parce qu'ils sont menacés par la Xsara de l'équipe Astra Racing au volant de laquelle évolue Toni Gardemeister.

Le classement général est amené à évoluer. Ce soir une vingtaine de secondes seulement sépare François Duval (cinquième) de Xevi Pons (onzième). Ils sont donc nombreux à pouvoir déloger le Belge. Outre les pilotes de l'équipe OMV Peugeot Norway et Toni Gardemeister, il faudra compter avec Dani Sordo et le pilote Mitsubishi Jussi Välimäki.


Stobart et Red Bull en retrait
Les pilotes du Stobart VK M-Sport Ford World Rally Team ont réalisé de modestes prestations. Il ne fallait pas s'attendre à des miracles de la part de Matthew Wilson qui découvre le terrain, et Kosti Katajamaki a été très tôt retardé par un problème de direction assistée.

Au sein de l'équipe Red Bull Skoda, Andreas Aigner termine la journée au quatorzième rang devant la Ford de Wilson et la Fabia de son coéquipier Harri Rovanperä.

Retrouvez les résultats de la 1ère étape & les interviews

Bruno VALETTE
© CAPSIS International

_________________


AmL c'est toi la patate moi je suis une banane éspèce de patate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ilovescandale.skyblog.com
 
[WRC]<Accropole>Etape 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etape 2 : caryotype
» BPCO : DES CONSEILS A CHAQUE ETAPE
» Formation du granit
» Les étapes d'une révolution...
» Deux "outils" pour notre évolution + CORPS DE LUMIÉRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APKD[TeAm] :: Official Rallye Board :: WRC-
Sauter vers: