APKD[TeAm]


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [WRC]<Accropole>Etape 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minupinu17
Master of APKD[TeAm]
Master of APKD[TeAm]
avatar

Masculin Nombre de messages : 464
Age : 31
Philosophie : Forzza TeAm Citroën ANTI MARCUS
Emploi : Etudiant (Toc d'emplois lolu)
Loisirs : Rien faire
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: [WRC]<Accropole>Etape 2   Dim 4 Juin - 22:28

Les Dieux de l'Olympe avec Marcus
Acropole : 2ème étape - le bilan 03/06/06 18:29







Grönolm en route vers la victoire.
Marcus Grönholm aura poursuivi aujourd'hui sur le rythme adopté hier. Le Finlandais n'a pas signé la totalité des meilleurs temps - Sébastien Loeb s'est imposé aujourd'hui à deux reprises - mais au fil des spéciales il a augmenté son avance sur ses adversaires. Des adversaires qui ont connu leurs lots d'infortunes. Sébastien Loeb, victime d'une crevaison, a concédé plus d'une minute à son rival, et Petter Solberg a dû quitter la course avant le dernier chrono du jour laissant sa place sur le podium à Mikko Hirvonen.

Les lauriers promis à Marcus
Même s'il occupait hier soir la tête du rallye en ayant dominé ses adversaires, Marcus savait que son avance d'une trentaine de secondes ne constituait pas un avantage suffisant pour aborder la suite du rallye en toute sérénité.

Le Finlandais se devait de poursuivre sur la même cadence aujourd'hui afin d'écarter la menace permanente que représentaient Petter Solberg et Sébastien Loeb. Marcus a donc attaqué, sans commettre de faute et sans connaître le moindre souci sur sa Focus. Malgré tout il ne parvenait pas à s'éloignait définitivement de Loeb qui comptait toujours une demi-minute de retard. Mais le pilote du Kronos Racing sera victime d'un coup du sort sur le dernier chrono et devait lâcher prise. En Sardaigne, la malchance était dans le camp de Grönholm, juste retour des choses c'est cette fois Sébastien Loeb qui sera touché par la poisse.

Avec près d'une minute cinquante d'avance sur Loeb, Grönholm aura pour avantage de ne pas devoir forcer son talent demain.

La victoire lui paraît promise, mais tous les pilotes reconnaissent que les spéciales de demain se présentent comme un véritable enfer dont il faudra avant tout sortir pour être assuré d'un résultat.

Les Dieux de l'Olympe semblent une nouvelle fois sourire à Ford qui a déjà remporté ce rallye à plusieurs reprises et qui ce soir compte une deuxième voiture sur le podium. Mikko Hirvonen n'en demandait pas tant. Le Finlandais s'était fixé comme objectif de conforter sa quatrième place aujourd'hui. Il a parfaitement rempli son contrat et le retrait de Petter Solberg allait lui offrir une troisième place à laquelle il ne prétendait pas.

Crevaison pour Loeb sur le dernier chrono
Sébastien Loeb n'a jamais lâché prise. Le pilote Citroën qui compte une large avance au championnat, pourrait raisonnablement se contenter d'une deuxième place. Mais si personne ne semble en mesure de lui contester le titre, Loeb a faim de victoires. N'ayant plus grand chose à prouver, ce sont maintenant les records qui l'intéressent. Celui d'abord du nombre de victoires consécutives qui lui appartient déjà avec six succès remportés l'an dernier, et celui que détient encore Carlos Sainz qui lui tend les bras.


La chance n'était pas du côté de Seb.
l'écart qui le séparait de Grönholm, Loeb est toujours restait à égale distance du leader jusqu'à… Ce dernier chrono où une crevaison allait lui faire perdre plus d'une minute.

Bien installé à la deuxième place, Loeb devrait se contenter demain de terminer à cette position. Car après tout, dans l'optique du championnat, il signe une nouvelle fois un excellent résultat.

Son coéquipier chez Kronos, Xavier Pons, est toujours aussi discret. L'Espagnol ne soutien pas la comparaison avec Loeb - ce qui était attendu - mais plus gênant pour lui il est une nouvelle fois devancé par son compatriote Dani Sordo que l'on retrouve ce soir à la quatrième place.

Beau combat pour les pilotes OMV Peugeot Norway
Si le podium paraît jouer, en revanche les paris sont ouverts pour les points restants à distribuer. Ce soir c'est Dani Sordo qui occupe la quatrième place, mais l'Espagnol va devoir batailler ferme pour éviter un retour des deux pilotes du OMV Peugeot Norway.

Au volant des 307 du Bozian Racing, Manfred Stohl et Henning Solberg sont sur les talons de la Xsara. L'Autrichien ne compte que deux secondes neuf de retard sur la Xsara de l'Espagnol et trois secondes d'avance sur la 307 de son équipier.

Un quatrième homme fera tout pour se mêler à la lutte. Toni Gardemeister n'a que onze secondes de retard sur Henning Solberg et le Finlandais peut donc espérer offrir à la Xsara du Astra Racing une quatrième place finale.

Rien ne va plus pour Subaru
Une journée sans encombre, voilà longtemps que Petter Solberg n'avait pas connu ça. Le Norvégien affichait donc un large sourire au terme d'une première étape durant laquelle il a été épargné par les problèmes… Ca n'allait pas durer !

Victime de plusieurs crevaisons aujourd'hui, il partait à la faute sur le dixième chrono et perdait une vingtaine de secondes. Un passage à l'assistance lui permettait de retrouver une Impreza plus en conformité avec ses attentes et Petter repartait à l'attaque. Mais dans le douzième chrono il perdait son sélecteur de vitesses – un souci qu'il avait déjà connu en Argentine – et devait tentait une réparation de fortune après la spéciale.

Il se relançait donc vers le chrono suivant mais rencontrait sur sa route une voiture qui arrivait en face. Pour l'éviter, Petter sortira sur le bas-côté et heurtera un rocher. L'avant de son Impreza subissait de lourds dommages qui l'empêchait de repartir. Petter abandonne et se voit donc pénalisé de cinq minutes sur cet ultime chrono. Mais il repartira demain avec l'espoir d'améliorer sa position.

La position de Chris Atkinson n'était elle guère enviable. L'Australien a perdu beaucoup de temps vendredi suite à un problème de différentiel. Il repartait aujourd'hui avec comme objectif de revenir dans le top 10. Mais une rupture de direction sur le dernier chrono du jour allait entraîner un nouvel abandon.

En dehors du top 10
Ce soir, la dernière place du top 10 est occupée par la Mitsubishi de Jussi Välimäki qui ne peut plus espérer grand chose si ce n'est d'atteindre l'arrivée. Il devance très largement la Ford de l'équipe Stobart au volant de laquelle évolue Matthew Wilson. Le jeune britannique se voit proposer un combat face à un vétéran puisqu'il ne compte que cinq secondes d'avance sur la Skoda de Harri Rovanperä.

Kosti Katajamaki a dû stopper la deuxième Focus de l'équipe Stobart dans le dernier chrono, sa boîte de vitesses refusant tout service. François Duval, qui lors de la première étape avait réalisé des prouesses pour terminer la journée au cinquième rang, a connu lui aussi des soucis de sélecteur de vitesses. Le Belge se classe ce soir en seizième position.



Bruno VALETTE
© CAPSIS International

_________________


AmL c'est toi la patate moi je suis une banane éspèce de patate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ilovescandale.skyblog.com
 
[WRC]<Accropole>Etape 2
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etape 2 : caryotype
» BPCO : DES CONSEILS A CHAQUE ETAPE
» Formation du granit
» Les étapes d'une révolution...
» Deux "outils" pour notre évolution + CORPS DE LUMIÉRE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APKD[TeAm] :: Official Rallye Board :: WRC-
Sauter vers: