APKD[TeAm]


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [WRC]<sardaigne>étape 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minupinu17
Master of APKD[TeAm]
Master of APKD[TeAm]
avatar

Masculin Nombre de messages : 464
Age : 31
Philosophie : Forzza TeAm Citroën ANTI MARCUS
Emploi : Etudiant (Toc d'emplois lolu)
Loisirs : Rien faire
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: [WRC]<sardaigne>étape 1   Ven 19 Mai - 23:00

Pour Marcus, ça baigne en Sardaigne
Sardaigne : 1ère étape - Le bilan
19/05/06 19:40






Marcus Grönholm leader de l'épreuve.

Auteur de la majorité des meilleurs chronos aujourd'hui, Marcus Grönholm termine cette première étape en tête avec une avance de plus d'une demi-minute sur Sébastien Loeb. Le fer de lance de l'équipe Ford a réalisé un excellent parcours, creusant l'écart sur les spéciales de la première boucle. Chez Ford on peut être satisfait de cette première journée à l'issue de laquelle la deuxième Focus, celle de Mikko Hirvonen, occupe la troisième place du classement général.

Départ en trombe de Grönholm
Le principal intéressé en était le premier surpris… Même s'il espérait pouvoir livrer bataille à Loeb et le devancer, Marcus Grönholm ne s'attendait pas à creuser un tel écart face au Champion du Monde. Sur les spéciales de la première boucle, le Finlandais sortait la grosse attaque et personne ne pouvait suivre le rythme d'enfer imposé par le pilote Ford.

Ses adversaires se disaient surpris, Marcus lui-même avouait ne pas comprendre même s'il estimait que ses performances étaient certainement dues au travail intense fournit par l'équipe Ford.

Marcus possède ce soir un capital de plus d'une trentaine de secondes d'avance sur Loeb. Un écart significatif mais qui ne lui assure pas pour autant une course facile lors des deux prochaines étapes. Le terrain est « meurtrier » pour les pneus et les températures élevées font souffrir tant les gommes que les mécaniques. Dans ces conditions, la moindre erreur, la moindre défaillance technique peut se payer au prix fort.


Toutefois, après un Rallye d'Argentine où la fiabilité des Focus a été prise en défaut, chez Ford on est pour le moment rassuré, les deux voitures n'ayant pas connu de soucis majeurs aujourd'hui. Mikko Hirvonen a d'ailleurs réalisé une très bonne course, et même s'il estimait n'avoir pas très bien piloté sur les spéciales de la première boucle, le Finlandais se positionnait alors au deuxième rang, devant Loeb.

Mikko espérait pouvoir livrer bataille au Champion du Monde, mais cet après-midi, Seb prendra rapidement les devants pour faire la différence. Troisième, Hirvonen sait qu'il lui sera difficile de revenir sur la Xsara qui le précède. Le Finlandais devrait donc se fixer un objectif nettement plus réalisable, à savoir contenir un éventuel retour du trio Henning Solberg, Daniel Sordo et Gigi Galli.

Sébastien en chasseur
Contraint d'ouvrir la route sur les spéciales de la première boucle, Loeb perdait du temps en jouant les « balayeurs » de service. Sur la deuxième boucle, disputée sur des spéciales nettoyées par le premier passage, Sébastien fera jeu égal avec Grönholm sans pour autant revenir sur le pilote Ford.

Demain, les deux hommes s'élanceront en queue de peloton des WRC, la donne sera différente. Reste à savoir si Sébastien sera en mesure de revenir, où si tout simplement il ne cherchera pas à assurer les points de la deuxième place, son avance au championnat lui permettant déjà de gérer.

Que dire du deuxième pilote « nominé » par l'équipe Kronos Citroën WRT. Xevi Pons avouait ne pas apprécier le terrain sarde et ne pas disposer de très bons réglages sur sa Xsara. Mais le bilan est là, Pons occupe ce soir la huitième place et se voit largement devancer par son compatriote et équipier chez Kronos, Dani Sordo, que l'on retrouve au cinquième rang.

Henning aux portes du podium
Régulier tout au long de la journée, auteur de plusieurs excellents chronos, Henning Solberg a mené sa course et a su passer aux travers des embûches. Le Norvégien occupe ce soir la quatrième place mais sait que la journée de demain s'annonce rude. Une chose est sûre, Henning va devoir batailler pour conserver sa position. Il a sur ses arrières trois pilotes qui se battent dans un mouchoir de poche.

En premier lieu Dani Sordo qui ne voudra pas en rester là. Mais également Gianluigi Galli qui, s'il laisse entendre qu'il est avant tout là pour développer les nouveaux pneus Pirelli, voudrait bien briller à domicile. Chris Atkinson enfin qui après les nouvelles déconvenues rencontrées par Petter Solberg va devoir se battre pour ramener des points à Subaru.

A noter que le deuxième pilote du OMV Peugeot Norway, Manfred Stohl, a connu une journée difficile. Ralenti tout d'abord par des problèmes de freins, l'Autrichien n'a jamais disposé d'une auto en sa convenance, sans trouver toutefois l'origine du problème.

Abandon pour Petter Solberg
Un tête-à-queue sur le premier chrono du jour. Des problèmes de pneus par la suite et une double crevaison sur la dernière spéciale du jour ont rendu la vie difficile aujourd'hui à Petter Solberg. Le Norvégien termine mal la journée, sa double crevaison l'oblige à abandonner. L'équipe Subaru confirme qu'il sera au départ demain matin, mais Petter se voit infliger cinq minutes de pénalité. Il a tout de même de la chance dans son malheur, son abandon étant survenu sur le dernier chrono du jour.

Välimäki et Sohlberg pour boucler le top 10
Xavier Pons, on l'a vu, occupe ce soir la huitième place du classement général. L'Espagnol devance la Mitsubishi Lancer de Jussi Välimäki dont les prestations sont observées. Isao Torii, le patron de Mitsubishi, est en effet présent à Olbia est observe de près le comportement de la Lancer. Le Japonais espère un retour rapide de Mitsu en Mondial, et veut se faire une idée de la compétitivité de la Lancer.

A la dixième place se positionne la Subaru Impreza du Team Atolye Kazaz que pilote Kristian Sohlberg. Le Finlandais devance la Skoda du First Motorsport au volant de laquelle on retrouve François Duval.

Côté Juniors, Guy Wilks mène très largement les débats. Sa Suzuki compte plus d'une minute vingt d'avance sur la Clio de Patrick Sandell et plus de quatre minutes sur la Clio de Conrad Rautenbach.

Retrouvez les résultats de la 1ère étape & les interviews

Bruno VALETTE
© CAPSIS International

_________________


AmL c'est toi la patate moi je suis une banane éspèce de patate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ilovescandale.skyblog.com
 
[WRC]<sardaigne>étape 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les milles usages du Duct tape
» En espérant que ce sujet passera l'étape de la censure...
» Point d'étape année scolaire 2010-2011 du ministère
» Que faire lorsqu'un oiseau se tape contre
» Passage en accès étape ou passage conditionnel selon certain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
APKD[TeAm] :: Official Rallye Board :: WRC-
Sauter vers: